alpha platre, four cuisson, moulage carreaux platre


Four de cuisson GYPSO 180 et 450 T

Exigez l’original... Inventé par Messieurs BERGOUNHON.

’’ Pourquoi dépenser 2 fois plus d’énergie gaz avec d’autres fours...??! ’’
’’Maitrise et savoir technique, l’atout de GYPSOTONNE sur le four vertical, en constante évolution.’’




Descriptif et photos du four à imprimer



> Caractéristiques techniques de notre four de cuisson plâtre.


Four vertical.
Faible encombrement au sol, intégration aisée dans une unité existante.

Four statique.
Aucune pièce en mouvement dans l’enceinte du four, pas d’usure et maintenance très réduite.

Four continu.
180 ou 450 tonnes de plâtre/jour. Stock tampon inutile. Possibilité d’installer un broyeur directement en sortie de four.

Pas de génie civil.
Le four est livré avec son socle, il s’installe simplement sur une chape de béton.

Simplicité et rapidité d’installation.
Le four est livré pré-monté, son installation sur site et son démarrage se réalisent en 2 semaines.

Chauffage par brûleurs à gaz.
Pas de pollution atmosphérique.

Plâtre de qualité optimale.

La calcination, sous une pression de 320 à 380 mbar dans une atmosphère saturée d’eau, confère au plâtre des caractéristiques mécaniques et de coulabilités exceptionnelles, équivalentes à un mélange de 75% de plâtre Béta et 25% de plâtre Alpha. Ceci permet de pratiquer un rapport de mélange E/P = 0,65 et sans adjuvant (Eau 80 grammes/plâtre 100 grammes).
En comparaison les rapports de mélanges avec du plâtre cuit en fours classiques, type rotatifs et autres, avoisinent 0,8 à 0,85 du fait de l’absence de plâtre Alpha ...

D’autre part les caractéristiques mécaniques du plâtre cuit dans nos fours, fourniront aux enduits et carreaux de plâtre une haute dureté naturelle.

Il est également évident que le fait de mettre moins d’eau pour une liquidité équivalente, permet d’obtenir des économies d’énergie substantielles, par exemple sur le séchage des carreaux de plâtre.

Faible consommation.
Consommation garantie 186 kW (160 thermies)/tonne de gypse, soit 223 kW (191,7 thermies)/tonne de plâtre.
Cette particularité en économie d’énergie permet au client d’amortir très rapidement son installation de cuisson de plâtre.

GAZ CONSOMME : 22,3 Nm3 de gaz/tonne de plâtre. (Valeur donnée avec un gypse ayant une pureté de 97% et un PCI gaz égal à 8,6 thermies/Nm3).

Nm3 = Normaux mètres cubes (Pour du gaz à la pression atmosphérique, c’est-à-dire non comprimé).


Longévité garantie par une conception tout inox.
Intégralement fabriqué en inox 18-10 et inox réfractaire pour la chambre de combustion. L’ensemble est entièrement calorifugé. Filtration intégrée au four. Décolmatage par air comprimé 6 à 7 bars.

Souplesse d’utilisation.
Ces fours ont la particularité de pouvoir aisément être arrêtés par exemple le soir et remis en route le matin. Cette souplesse permet donc d’adapter la production suivant la demande et les besoins en plâtre. cette singularité unique permet une gestion sans équivalence des besoins de nos clients.

Possibilité de recycler les déchets de plâtre et le phosphogypse.
Ces fours ont la possibilité d’être alimentés par exemple avec des déchets de plaques cartonnées (utilisées pour le montage des cloisons d’habitation), broyées et mélangées au gypse naturel à raison de 10 à 20 % du volume traité.
Le phosphogypse est également un produit que notre four peut admettre, mélangé au gypse naturel à raison de 50 % maximum du volume à traiter.

(Le phosphogypse est le gypse non naturel, issu du traitement industriel des minerais calciques fluorophosphatés, pour la fabrication de l’acide phosphorique et des engrais phosphatés).







Plâtrière complète à four vertical de cuisson GYPSO 180 et 450 T .

" Consultez GYPSOTONNE pour vos grands projets d’investissements maîtrisés..."



> Alimentation en gypse

Pour être cuit, le gypse doit avoir une granulométrie de 0 - 5 mm.

Sa préparation se fait souvent en deux étapes :

alpha plâtre, platrière de four vertical

Broyage primaire : réduction des blocs de 0 - 300 mm par un brise-blocs, en morceaux compris entre 0 et 60 mm. Broyage secondaire : réduction de ces morceaux par un deuxième broyeur à marteaux, en poudre de 0 - 5 mm.


> Four de cuisson plâtre GYPSO 180 T et 450 T

La matière première est dosée en continu. Située à la base de la trémie d’alimentation, une vis introduit le gypse dans la partie haute du four. Le gypse s’écoule verticalement dans la couronne périphérique autour de la chambre de combustion centrale et au travers des chambres de mélange où il est brassé continuellement.
Un brûleur torche placé au sommet du four produit des gaz chauds, circulants dans la partie centrale du four puis dans sa couronne extérieure à contre-courant du gypse. Celui-ci se déshydrate au fur et à mesure de son écoulement vertical pour donner du plâtre en partie basse. Une vis installée à la base du four extrait le plâtre.
Sa cuisson particulière, par radiation et par contact avec les gaz chauds, dans une atmosphère très humide et une pression de de 320 à 380 mbar maintenue à l’intérieur du four, donne des propriétés spécifiques très intéressantes au plâtre.

Capacités de nos installations :

Semi-hydrate B

7.5 tonnes/heure =>

180 tonnes /jour

 

18.5 tonnes/heure =>

450 tonnes /jour


En sortie de cuisson, peut être installé éventuellement un refroidisseur. Le plâtre est alors refroidi indirectement par de l’air froid dans un tambour rotatif. Cet équipement permet de baisser la température du plâtre de 160 à 80°C, ou moins. Ceci permet une utilisation plus rapide et plus contrôlée du plâtre, indispensable quand des ajouts chimiques sont mélangés au plâtre de base.

> Broyage fin du plâtre


Après cuisson, le plâtre est broyé plus ou moins finement - selon l’application voulue.
Habituellement, deux granulométries sont proposées : 200~ et 600~ (rejet de 1% au tamis).

Broyage à 200µ : broyage par broyeurs à broches et recyclage des particules les plus grosses par séparateur dynamique.

Broyage à 600µ : broyage par broyeur à marteaux et recyclage des particules les plus grosses par crible.

Nos installations permettant le recyclage des particules les plus grosses, elles assurent une très bonne régularité de la granulométrie obtenue.


> Ensachage et palettisation des carreaux de plâtre


Selon votre demande, le plâtre broyé peut être envoyé en transport pneumatique vers un silo de stockage, être aiguillé vers un système de chargement en vrac ou être ensaché en sacs de 5,10,25,30 ou 40 kgs. Les ensacheuses - généralement à présentation manuelle des sacs et éjection automatique - sont spécialement étudiées pour dégager peu de poussières.

Au final, les sacs peuvent être chargés directement dans les camions, mis sur palette manuellement ou automatiquement, houssés ou non.


1-Alimentateur vibrant
2-Broyeur
3-Transporteur à bandes
4-Filtre du broyeur
5-Elévateur
6-Silo
7-Vis



1-Doseur du silo
2-Transporteur à bandes
3-Trémie du four
4-Vis
5-Four de calcination
6-Brûleur de gaz
7-Rampe d’alimentation en gaz
8-Surpresseur d’alimentation en air de combustion
9-Elévateur




1-Elévateur
2-Broyeur
3-Vis
4-Refroidisseur
5-Filtre du broyeur
6-Filtre du refroidisseur
7-Silo


Accueil | Qui sommes-nous ? | Le carreau de plâtre | Four à cuisson plâtre | Machine à carreaux de plâtre | Séchoir à carreaux | Station de gâchage | Contact


© 2010 - Gypsotonne - Tous droits réservés - Équipement plâtrière / Four de cuisson pour carreaux de plâtre - 2 bis, chemin des 3 villes, 77230 - THIEUX | Tél : 01 60 35 36 10
Mentions Légales | Liens

Création de site internet: Cianeo